© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com

Qu'est-ce que l'EMDR?

 

L'Acronyme "E.M.D.R." signifie:

"Eye Movement Desensitization and Reprocessing",  

en français désensibilisation et reprogrammation par

des mouvements oculaires.

 

Cette méthode a été  fondée par la psychologue américaine

Francine Shapiro dans les années '80.

Elle est particulièrement efficace dans les états de stress

posttraumatique (ESPT), c'est à dire l'état émotionnel dans lequel se trouvent les victimes de conflits, d’attentats, de violences sexuelles, de catastrophes naturelles, d'accident ou encore de toute situation dite traumatique, une fois l'évènement passé.

La personne revit en permanence l'évènement avec toutes les émotions déclenchées par celui-ci.

 

Un traumatisme peut être issu d'une situation choc, ingérable sur le plan émotionnel comme décrite ci-dessus, c'est bien connu. Mais les situations les plus traumatisantes ne sont pas forcément celle-là... 

En effet, imaginez que vous receviez "un bon coup de poing en pleine figure", cela fait mal, mais au bout d'un moment, la douleur s'estompe et fini par disparaître.

Imaginez maintenant, que l'on vous pique légèrement avec une petite aiguille. Cela ne fait pas vraiment mal, c'est juste désagréable et certainement pas traumatisant. Imaginez maintenant que l'on vous pique avec cette aiguille toutes les 5 secondes pendant des heures, des jours, des années... voilà qui aurait de quoi vous rendre fou!

De la même manière, un évènement désagréable régulier, peut conduire au même état de stress post-traumatique qu'un événement important, voire à un stress encore plus grand. C'est le phénomène que l'on retrouve en cas de harcèlement, qu'il soit moral ou sexuel, ou chez les victimes de manipulation.

 

Comment ça marche?

 

Le cerveau humain, notre cerveau, perçoit le monde extérieur à travers nos 5 sens; il voit, entend et sent différentes choses.

Ces informations passent à travers nos filtres de perceptions, et une partie d'entre elles sont traitées par le cerveau.

Lorsque nous subissons un choc, le cerveau enregistre certaines informations présentes, il fait "une photo sensorielles" de la situation. Il va donc associer à la situation traumatique une odeur, un son, une image, un goût, une sensation, une voix... Ensuite, chaque fois qu'il va à nouveau percevoir un de ces éléments (par exemple la voix de l'agresseur) il va instantanément rechercher toutes les données associées et c'est ainsi que toutes les émotions reviennent en surface ravivant à nouveau la situation. Soit consciemment, soit inconsciemment, nous revivons l'horreur passée ce qui peut provoquer crises d'angoisse, dépression, phobies ou tout autre symptôme somatique.

 

Lorsque nous dormons, durant la phase de sommeil paradoxal, nos yeux bougent, et, par ce mécanisme physique, le cerveau efface les traumatismes subits durant la journée.

Mais parfois, le système est "dépassé" soit à causes d'une mauvaise qualité de sommeil, soit à cause de l'intensité des émotions engendrées par les évènements.

 

En consultation, il s'agit de reproduire ce processus artificiellement en allant chercher les éléments associés aux émotions "négatives" et en les remplaçant par une ressource, c'est à dire des émotions "positives".

Concrètement, à plusieurs reprises, au cours de la séance, le thérapeute demandera au patient de suivre son doigt du regard.

 

Cette technique, bien que simple, ne doit pas être utilisée à la légère car un traumatisme peut en cacher un autre. Beaucoup de choses peuvent remonter à la surface au cours d'une séance. C'est pourquoi il est important d'effectuer ces séances avec un psychothérapeute chevroné, ayant plusieurs cordes à son arc.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now